Here you are: IMGT Web resources > IMGT Education > Tutorials

Génétique Moléculaire des Immunoglobulines

Professeurs Marie-Paule LEFRANC et Gérard LEFRANC

Université de Montpellier et Laboratoire d'ImmunoGénétique Moléculaire, LIGM, UPR CNRS 1142, Institut de Génétique Humaine,
141 rue de la Cardonille, 34396 Montpellier Cedex 5 (France)
Tel. : +33 (0)4 34 35 99 65 - Fax : +33 (0)4 34 35 99 01
E-mail Marie-Paule.Lefranc@igh.cnrs.fr, IMGT: http://www.imgt.org
Citer cet article
Liste des figures
Lien vers l'article
Figure4

Figure 4. Synthèse d'une chaîne lourde mu d'immunoglobuline

(a1) Au niveau de l'ADN, lors d'une première étape l'un des gènes IGHD est joint à l'un des gènes IGHJ avec délétion de l'ADN intermédiaire, pour créer un gène D-J partiellement réarrangé. Dans une deuxième étape (a2), un des gènes IGHV est joint au D-J, avec délétion de l'ADN intermédiaire pour générer un gène IGHV-D-J complétement réarrangé. (b) Le gène réarrangé IGHV-D-J est transcrit avec le gène IGHM en un prémessager IGHV-D-J-M (ou IGHV-D-J-Cmu). (c) Les séquences d'ARN correspondant aux introns et aux gènes J non utilisés sont alors excisées par épissage et l'on obtient un ARN messager mature qui comprend les régions codntes épissées et les régions 5' et 3' non traduites. (d) L'ARN messager est ensuite traduit en une chaîne polypeptidique par les ribosomes. (e) Le peptide signal leader est éliminé par une peptidase après pénétration de la chaîne polypeptidique dans la cavité du réticulum endoplasmique. Une chaîne lourde mu est produite.

L = L-PART1 (L: pour Leader)

Created:
30/05/2001
Last updated:
29/06/2011
Authors:
Elodie Foulquier and Marie-Paule Lefranc
Editors:
Céline Protat, Xavier Brochet, Chantal Ginestoux